LA LEGION ETRANGERE D'HIER ET D'AUJOURD'HUI
Bonjour,
Bienvenue sur le forum : http://http://www.camerone.net. Ce Forum est RESERVE aux Légionnaires de tout Grade et les Membre d'une Amicale de la Légion . IMPORTANT, dés votre connexion au forum vous devrez . REMPLIR COMPLETEMENT votre profil et vous présenter aux membres et émarger lma charte(dans les 48h) pour officialiser votre inscription Et surtout remplir complétement le profil A DÉFAUT VOTRE INSCRIPTION SERRA SUPPRIMÉE .
AMITIÉS LÉGIONNAIRES

LA LEGION ETRANGERE D'HIER ET D'AUJOURD'HUI

LA LEGION ETRANGERE , SON HISTOIRE , SES TRADITIONS ET SES AMICALES
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mission de reconnaissance KAVE KANEM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Mission de reconnaissance KAVE KANEM   Jeu 20 Déc - 10:12:56

Mission de reconnaissance KAVE KANEM





Du 15 au 23 novembre 2012, l’Escadron Blindé de la force Épervier, aux ordres du capitaine DURTESTE, a été engagé dans la province de Kanem pour une mission de reconnaissance.



Articulé autour d’un peloton d’éclairage et d’investigation (PEI - peloton PROKOPIK), d’un peloton ERC-90 « Sagaie » (peloton ZÉ LOBOUÉ-HRISTOV) et d’un peloton de commandement et de logistique (PCL - peloton RIESEN), ce dernier concentrant les moyens lourds de maintenance et de ravitaillement, l’escadron blindé devait reconnaître les axes et renseigner sur les points d’eau dans la province de KANEM (ouest du Tchad).

Partis du camp SCH ADJI KOSSEI le 15 novembre dans la matinée par des pelotons échelonnés et renforcés de guides-traducteurs de l’Armée nationale tchadienne, 2 jours d’infiltration ont suffi à l’escadron pour se déployer aux portes du Kanem.

Le peloton de cavalerie légère attaque d’emblée la reconnaissance des principaux axes d’infiltration en vue d’actualiser les cartes disponibles, et de permettre au gros de l’escadron d’avancer dans les meilleures conditions.

Le PEI, d’une capacité de recherche multidirectionnelle approfondie, prend le pas dès que le besoin en renseignement dans des zones stratégiques s’avère nécessaire. Il sillonne ainsi le désert suivant des plans de recherche pré-établis par le capitaine, tout en récoltant des informations de circonstance auprès de la population nomade croisée par ses patrouilles légères, afin de référencer les points d’eau majeurs et secondaires de la zone d’opération.

Quant au PCL, il assume la dure tâche d’assurer sous bref préavis de l’officier adjoint (le capitaine SANCHEZ) le ravitaillement, les liaisons, l’appui au commandement, le déploiement des moyens de remorquage, le soutien logistique et la maintenance des véhicules de l’escadron.

Jusqu’au bout de ses moyens, à la limite de ses capacités de carburant et de liaison radiophoniques, l’escadron blindé parvient le 18 novembre avec son PEI aux abords Est de Ziguey (300 kms exactement à vol d’oiseau depuis le camp KOSSEI). A plus de 3 heures en avant de l’escadron, qui sécurise les abords des puits principaux de la province, le PEI établit son bivouac à 7 kms de la ville, avant de poursuivre sa mission. Chaque patrouille reçoit ainsi ses plans de recherche individuels afin de remplir entièrement les objectifs de renseignements fixés par le capitaine. Il s’agit entre autres d’éclairer la zone, de prendre contact avec les autorités civiles et militaires, de sécuriser un terrain favorable à une livraison par air (LPA) du 1er RTP en vue de ravitailler l’escadron.

Les patrouilles de légionnaires cavaliers du 3/1REC mobilisent alors tout leur savoir-faire en lançant une vaste opération de renseignement sur la praticabilité de l’intégralité des axes de la région étendue de Ziguey, en incluant la reconnaissance des puits de la zone d’influence. Une fois les objectifs de la mission première validés, le mouvement de désengagement de l’escadron blindé se déroule alors de manière échelonnée.

Dès leur retour à Camp Kossei le 23 novembre 2012, les légionnaires cavaliers, tout en assurant la défense du camp avec les marsouins du 21ème RIMA, entretiennent leurs véhicules, leur armement, et préparent leur paquetage en attendant avec impatience la mission de reconnaissance MR Djourab près de Faya-Largeau à la mi-décembre, qui fera travailler ensemble des unités d’infanterie et de cavalerie, en mêlant leurs savoir-faire respectifs complémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mission de reconnaissance KAVE KANEM   Jeu 20 Déc - 14:13:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission de reconnaissance KAVE KANEM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA LEGION ETRANGERE D'HIER ET D'AUJOURD'HUI :: LES REGIMENTS ET UNITES DE LA LEGION ETRANGERE :: 1° R.E.C. :: ACTUALITES-
Sauter vers: